20 ans de La Rue Kétanou invite 5 Marionnettes sur ton théâtre : SMAC les Abattoirs

Les Cigales : La Rue Kétanou / 5 Marionnettes sur Ton Théâtre

Hier nous avons eu l'immense joie d’être invités par nos grand frères La Rue Kétanou pour fêter leurs 20 ans de scène. Un grand merci a toute l’équipe de la La Rue Kétanou pour leur simplicité et leur plaisir du partage. Grand merci aussi à Leïla Huissoud , et au chouette accueil Les Abattoirs SMAC On vous fait parvenir un petit bout de la fin des cigales pour partager avec vous notre bonheur d'avoir été là.

Gepostet von 5 marionnettes sur ton théâtre am Dienstag, 8. Mai 2018

Notre grand frère Mourad Musset sur l’album

Mais qui se cache de l’autre côté de la vitre de la régie  ? Vous aurez reconnu le sourire de notre invité…
Petit indice : il à 20 ans et affiche complet ou presque partout !
Celui de Mourad Musset de La Rue Ketanou et Mon côté punk.

Un chouette moment de partage et de générosité !

Mon côté punk ça se passe par là

la vielle copine Faustine Du Tire Laine

Chanteuse charismatique dans plusieurs formations : Faustine nous a fait l’immense plaisir de poser sa voix douce, fraîche et pleine de nuances, sur deux de nos titres : « Les feux du bal » et « Sur le comptoir ».

Ah Faustine… Notre Faustine indispensable qui nous a accueilli dès le premier jour comme ta famille, qui chante avec nous, qui nous aide dans le démarchage, etc…etc… etc…

Sans toi, le Nord ne serait plus le Nord, et on est tout heureux d’avoir ta voix sur notre album.

On a rien de mieux à te dire qu’un grand  MERCI

l’Ami Mahfoud du groupe PRISCA

Quel bonheur d’avoir dans notre boîte à musique cette voix rauque et puissante, pleine de mélancolie, si expressive… Et quelle rencontre aussi !!

C’est Mahfoud du fabuleux groupe toulousain PRISCA qui est venu tout droit du Sud poser sa voix sur deux chansons. « Aux rires qui se cachent » (chanson inspirée du roman La Chute de Camus) et « Aïe aïe aïe aïe » qui nous réserve encore de belles surprises.         Eh Mahfoud ! Se rencontrer c’était ptêt bien ça la fatalité aussi non ?

Prisca le groupe c’est par ici